En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 

Uranie     La Gazette : dernière parution (abonnement) Numéros parus

 

Taille du texte : Ctrl+/Ctrl-

 

Décès d'Alain Bugat

Diplômé de l'École polytechnique et de l'École nationale supérieure de techniques avancées, Alain Bugat a mené une carrière entièrement consacrée aux technologies, soit au sein de la recherche publique, soit au sein d'entreprises industrielles, avec deux dominantes : les énergies bas-carbone (nucléaire et renouvelables) et les technologies de l’information.

Il entre au CEA en 1973 à la Direction des applications militaires.

Après un passage de 1982 à 1984 à la Direction générale de l’industrie au ministère de l’industrie, Alain Bugat revient au CEA en 1984 comme adjoint au directeur des essais à la Direction des applications militaires.

En 1989, il est nommé Directeur général adjoint de Cisi ingénierie, filiale du groupe Cisi, dont il devient Directeur général en mars 1992.

En décembre 1992, Alain Bugat est nommé directeur de la Direction des technologies avancées (DTA) du CEA.

En 1999, il rejoint Technicatome dont il devient le Président directeur général.

En 2003, il est nommé administrateur général du CEA par le Président de la République, Jacques Chirac. À ce poste, il établit en 2004 un nouveau plan stratégique afin de redéfinir le profil du CEA à horizon 2014 et met en œuvre un programme d’amélioration de l’efficacité de l’ensemble de l’organisme. Dans la même période, il finalise le programme de démantèlement de la totalité des anciennes installations civiles et militaires du cycle du combustible nucléaire ainsi que la mise en place des fonds dédiés pour le financement. Sous son impulsion, le CEA développe ses activités dans les domaines des technologies de l'information, des sciences de la matière, des sciences de la vie et de la santé, avec la création notamment en 2006 de NeuroSpin, centre de neuro-imagerie médicale par résonance magnétique nucléaire (IRM). Dans le domaine de l’énergie, le CEA élargit son champ d’action aux énergies renouvelables. Cette évolution se traduit par le changement de nom de l’établissement public qui devient, en 2010, le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives.

Ainsi, Alain Bugat a fortement marqué le CEA de son empreinte et l’a préparé aux évolutions actuelles.

En 2009, il fonde la société NucAdvisor, dédiée au conseil, à l'expertise, à l'assistance et à la maitrise d'ouvrage en amont des programmes du nucléaire civil à l’international.

François Jacq, tient particulièrement à rendre hommage à Alain Bugat, grand serviteur de l’État, qui a mis toute son énergie et son talent au service du CEA. Il tient également à exprimer sa peine face à ce décès brutal, avec une pensée toute particulière pour sa famille et tous les salariés qui l’ont côtoyé.


Recherche locale et sur le site du GAENA
(y compris les PDF) [annonces Google en tête]

Une recherche sur l'Agenda général doit s'effectuer sur sa page.